Sinistres auto : dans quels cas vous n’aurez pas de malus ?

Publié le : 17 octobre 20224 mins de lecture

Il existe plusieurs situations dans lesquelles vous n’aurez pas de malus lors d’un sinistre auto. Par exemple, si vous êtes victime d’un vol ou d’une vandalisme, vous ne serez pas responsable du sinistre et vous ne serez donc pas assujetti à un malus. De même, si vous êtes victime d’un accident où l’autre conducteur est entièrement responsable, vous ne serez pas non plus responsable du sinistre et vous ne serez donc pas assujetti à un malus.

Il existe également des assurances qui n’appliquent pas de malus en cas de sinistre, quelle que soit la responsabilité du conducteur. Ces assurances sont généralement plus chères que les assurances classiques, mais elles peuvent être une bonne option pour les conducteurs qui ont déjà un malus et qui ne veulent pas que celui-ci s’accumule. La question qui se pose c’est : comment assurer sa voiture pour un conducteur malussé ?

Il existe des assurances qui acceptent les conducteurs malussés, mais elles sont généralement plus chères que les assurances classiques. Ces assurances sont généralement spécialisées dans les conducteurs à risque et peuvent offrir des tarifs avantageux aux conducteurs malussés.

Lors d’un accident non responsable

L’assurance automobile est là pour vous aider à gérer les dommages causés par un accident, qu’il soit votre faute ou non. Mais sachez qu’il existe des situations où vous ne serez pas responsable du sinistre et où vous ne subirez donc pas de hausse de prix de votre assurance. Voici quelques exemples.

En cas de bris de glace

Il arrive souvent qu’un bris de glace se produise, que ce soit par accident ou par mauvais temps. Heureusement, il existe des assurances qui prennent en charge ce type de sinistre. Toutefois, il faut savoir que le montant de la franchise peut varier selon le contrat d’assurance. De plus, il est important de savoir que le bris de glace n’est pas toujours couvert par l’assurance. Par exemple, si le bris de glace est causé par un acte de vandalisme, il ne sera pas pris en charge par l’assurance. Il est donc important de bien lire son contrat d’assurance avant de souscrire une police d’assurance.

En cas de vol, d’incendie ou d’acte de vandalisme

Les sinistres auto peuvent être très coûteux, surtout s’ils impliquent un tiers. Heureusement, certains sinistres ne sont pas pris en compte dans le calcul du bonus-malus. C’est le cas, par exemple, du vol de votre voiture ou de son incendie. De même, si vous êtes victime d’un acte de vandalisme, votre bonus n’est pas affecté.

1er sinistre responsable et bonus 50 depuis 3 ans

Vous avez eu un sinistre responsable et vous craignez de voir votre bonus auto diminuer ou même disparaître ? Sachez que ce n’est pas toujours le cas et que vous pouvez bénéficier de certaines conditions qui vous permettront de conserver votre bonus. Tout d’abord, si vous avez eu un seul sinistre responsable sur les trois dernières années, votre bonus ne sera pas touché. De plus, si vous êtes assuré depuis plus de trois ans et que vous n’avez pas eu de sinistre responsable, vous bénéficierez même d’un bonus de 50%.

Plan du site